Watch important updates
  1. 22/05/2022

    Carlos Alcaraz facilement au 2e tour

    La pépite espagnole Carlos Alcaraz, 19 ans et vainqueur cette saison de quatre tournois de premier plan avec Rio de Janeiro, Miami, Barcelone et Madrid, a assumé son statut de 6e tête de série de Roland-Garros en s'imposant 6-4, 6-2, 6-0 contre le repêché argentin Juan Ignacio Londero (ATP 141) dimanche lors de la première journée des Internationaux de France, deuxième levée du Grand Chelem de la saison.

    Le Murcien, devenu l'un des favoris à la victoire après un début de saison sur ocre tonitruant, n'a pas laissé la moindre chance à Londero, 28 ans.

    Placé dans la même partie de tableau que les ogres Novak Djokovic et Rafael Nadal, le protégé de Juan Carlos Ferrero, ancien vainqueur à la Porte d'Auteuil, défiera au 2e tour son compatriote Albert Ramos-Vinolas (ATP 42), qui s'est imposé en quatre sets contre l'Australien Thanasi Kokkinakis (ATP 85) : 6-4, 4-6, 6-4, 7-6 (5).

    S'il s'impose contre Ramos-Vinolas, Alcaraz égalera sa performance de 2021 où il avait été battu au 3e tour par l'Allemand Jan-Lennard Struff à l'occasion de sa première participation au tournoi parisien.

  2. 22/05/2022

    Alexander Zverev au 2e tour sans perdre de set

     Alexander Zverev a facilement pris la mesure de l'Autrichien Sebastian Ofner (ATP 218), issus des qualifications, au premier tour de Roland-Garros, dimanche à Paris. L'Allemand, 3e mondial, s'est imposé 6-2, 6-4, 6-4 en 1h49 de jeu.

    Demi-finaliste en 2021 de cette levée du Grand Chelem jouée sur terre battue, le droitier de Hambourg, 25 ans, défiera le Serbe de 31 ans Dusan Lajovic (AT?P 66) ou l'Argentin de 21 ans Sebastian Baez (ATP 38), récent finaliste à Estoril.

  3. 22/05/2022

    Ça passe pour Elise Mertens

    Elise Mertens, 32e joueuse mondiale et tête de série N.31, a éliminé la Roumaine Elena-Gabriela Ruse (WTA 51) qu'elle n'avait jamais rencontrée ce dimanche au premier tour du simple dames de Roland-Garros, le deuxième des quatre tournois du grand chelem de tennis, disputé sur terre battue à Paris. Elle s'est imposée en deux manches, 6-3 et 6-1, après 1h16 de jeu.

  4. 22/05/2022

    Qualification d'Alison Van Uytvanck

    Alison Van Uytvanck (WTA 60) s'est qualifiée dimanche pour le 2e tour du tournoi de Roland-Garros, la 2e levée du grand chelem de tennis, disputé sur la terre battue parisienne. La N.2 belge a profité de l'abandon de l'Américaine Ann Li (WTA 67), blessée à l'épaule, qui menait pourtant 6-3 et 3-2. Ce premier match entre les deux joueuses a pris fin prématurément après 1 heure et 12 minutes.

    Li, 21 ans, 10e Américaine à la WTA, compte un titre en carrière à Tenerife en 2021, disputait son 2e "Roland" après avoir atteint le 2e tour en 2021 où elle avait subi la loi d'Elina Svitolina 6-0, 6-4. 

    Le break d'entrée signé par '"Ali" fut immédiatement annulé par son adversaire qui fila à 1-4, non sans avoir sauvé une balle de break sur chacun de ses jeux de service.

    La Grimbergeoise de 28 ans, qui avait été éliminée au premier tour l'an dernier par l'Italienne Martina Trevisan, est ensuite revenue dans le coup mais manqua une balle de 4-5 avant de perdre la manche 3-6 après 46 minutes. Elle perdit dans la foulée son jeu de service à l'entame du second set mais réussit à annuler le break en égalisant à 1-1. Pas pour longtemps, Li réussit un nouveau break (1-2) avant de demander l'intervention de la kiné en raison d'un souci à l'épaule. Elle reprit la partie ensuit, mena 3-1 mais après la perte du 5e jeu (3-2) renonça à poursuivre.

  5. 22/05/2022

    Mené deux sets à zéro, Auger-Aliassime obtient sa première victoire à Paris

    Le N.9 mondial Félix Auger-Aliassime a dû combler deux sets de retard pour obtenir la toute première victoire de sa carrière à Roland-Garros, aux dépens du 122e joueur mondial, le Péruvien Juan-Pablo Varillas, battu 2-6, 2-6, 6-1, 6-3, 6-3 dimanche.

    Battu d'entrée lors de ses deux premières participations au Grand Chelem parisien, en 2020 (par Nishioka) et 2021 (par Seppi), le Canadien de 21 ans n'est pas passé loin de revivre une fois de plus la même expérience.

    Méconnaissable pendant deux manches, le récent quart-de-finaliste à Madrid et à Rome a toutefois su reprendre ses esprits dos au mur, pour s'imposer en près de 3h15 min.

    "C'est un rêve et un honneur pour moi de jouer ici : première fois sur le court Philippe-Chatrier, première victoire à Roland-Garros. Je suis très satisfait de la manière dont j'ai fini", apprécie le Montréalais, accompagné par Toni Nadal depuis un peu plus d'un an.