Watch important updates
  1. 18/02/2022

    Les pompiers de Liège submergés d'appels

    Les pompiers de Liège ont reçu 200 demandes d'interventions dans le cadre du passage de la tempête Eunice, indiquent-ils vendredi soir. Un nouveau blessé est à signaler à Herstal. Un ouvrier a été blessé à la suite de l'effondrement d'un mur sur un chantier à Herstal.

    De nombreux arbres sont tombés sur les routes et certaines ont dû être fermées à la circulation le temps de l'intervention des pompiers et des bûcherons de la ville de Liège, submergés d'appels. Les endroits concernés sont notamment la rue du Bassin à Robermont, la rue Henry Maus dans le Laveu, la rue Arbre Sainte-Barbe à Rocourt, la rue d'Ougrée à Kinkempois ou encore le boulevard Kleyer à Cointe.

    À la rue de l'Hippodrome, c'est une toiture qui menace de s'effondrer tandis que des châssis ont été arrachés dans la rue des Tuileries.

    Rue d'Amay, dans le Carré, une corniche menace de tomber, la rue est fermée.

    Un arbre a heurté des câbles électriques avant de tomber sur une voiture et de terminer sa chute sur la voie ferrée, rue de Tilff. La rue est fermée entre le pont de Sauheid et le boulevard de Colonster. Les pompiers et Resa doivent intervenir, mais sont actuellement submergés. 

    Il y a encore un grand nombre d'interventions en cours. Les secours liégeois restent débordés, a précisé la zone de police de Liège.

    Les pompiers, les bûcherons de la ville et les services de police continueront de travailler une bonne partie de la nuit.

  2. 18/02/2022

    Au moins 300 à 400 interventions et deux personnes légèrement blessées à Bruxelles

    Les secours comptabilisaient au moins 300 à 400 demandes d'interventions en lien avec la tempête Eunice, vendredi en fin de journée, en région bruxelloise, a indiqué peu avant 21h00 le porte-parole des pompiers de Bruxelles Walter Derieuw. Il y a encore des appels entrants, mais plus en masse.

    Les opérateurs sont occupés à rappeler les personnes en attente pour s'assurer qu'elles ont toujours besoin d'assistance, et ce afin d'éviter d'envoyer des équipes inutilement à une adresse.

    Parmi les interventions notables, il y a notamment une balustrade en verre qui menaçait de se détacher du haut d'une tour de l'avenue Louise, possédant un restaurant au dernier étage. Elle se repliait heureusement vers le dessus de l'immeuble et ne menaçait pas de tomber sur la rue. Les pompiers qui intervenaient à ce niveau se sont rendu compte qu'un toit voisin était sur le point de s'envoler. Ils ont sécurisé les deux sites.

    De plus, le panneau "P&V" de la tour située près de l'arrêt de métro Botanique menaçait de tomber du 17e étage sur la voie publique. 

    À cet endroit, en fin d'après-midi, le conducteur d'un scooter a perdu le contrôle de son engin et a foncé dans un abribus. Un gardien de la paix a reçu des éclats de verre. Une ambulance a été appelée sur les lieux.

    Un bilan plus détaillé est attendu samedi matin. 

  3. 18/02/2022

    Plus de 400 interventions pour les pompiers du Brabant wallon

    Très sollicités depuis l'arrivée de la tempête Eunice sur le territoire belge, vendredi après-midi, les pompiers du Brabant wallon ont enregistré plus de 400 appels à l'aide, a indiqué la zone de secours peu après 21h30.

    La plupart des missions concernent des branchages et arbres arrachés qui obstruent notamment des voiries. Toutes les équipes des différents postes de la zone de secours se sont déployées sur le terrain. 

    De nombreuses voiries ont dû être temporairement fermées à la circulation, dont la chaussée de Wavre à hauteur de Lathuy, la nationale 93 à Villers-la-Ville, la chaussée de Charleroi à Perwez ou encore la nationale 275 à hauteur de Court-Saint-Étienne. 

    Les opérations de tronçonnage et de déblaiement devraient encore se prolonger durant la nuit de vendredi à samedi. 

  4. 18/02/2022

    Environ 250 interventions pour les pompiers en région namuroise

    Les pompiers de la zone NAGE (Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée) ont réalisé quelque 250 interventions vendredi en raison de la tempête Eunice, a indiqué leur chef de corps, Pierre Bocca.

    Une première importante vague d'appels a débuté vers 14h00 et a principalement concerné des chutes d'arbres et de câbles électriques. Après une petite accalmie, une seconde vague d'appels a suivi vers 17h00, essentiellement pour des dégâts aux toitures.

    À Wépion, un conducteur a été blessé après la chute d'un arbre sur son véhicule. Des véhicules de logistique de la Croix-Rouge ont également été touchés par des chutes d'arbres à Gembloux.

  5. 18/02/2022

    De nombreux voyageurs en quête d'un train

    Le trafic ferroviaire n'avait pas encore repris dans la majeure partie de la Belgique à 20 heures vendredi soir. Selon les témoignages sur les réseaux sociaux, de nombreux passagers attendent toujours un train, notamment dans les gares de Bruxelles, Anvers et Gand. La SNCB indique vendredi soir que la priorité est de ramener les gens chez eux. "Si ce n'est pas par le train, alors par d'autres moyens", explique Bart Crols, porte-parole de la SNCB. "Nous n'abandonnerons personne".

    Des vérifications de sécurité sont encore en cours sur la plupart des lignes, ce qui implique une baisse de la vitesse des trains. 

    Lire l'article.

    Instanews image
    © BELGA