Consultez les mises à jour importantes
  1. 24/11/2020

    "Impossible" de partir au ski pour les fêtes

    Emmanuel Macron a estimé "impossible" mardi soir l'ouverture des stations de sports d'hiver avant les fêtes de fin d'année en raison des risques sanitaires liés à l'épidémie de Covid-19, et indiqué que "les décisions seront finalisées très prochainement".

    "Une concertation a été engagée par le gouvernement avec les élus locaux et les professionnels mais il me semble toutefois impossible d'envisager une ouverture pour les fêtes", a dit le président de la République, qui souhaite "préférable de privilégier une réouverture courant janvier dans de bonnes conditions" et une coordination européenne sur le sujet.

  2. 24/11/2020

    "Nous devons être plus contraignants" avec ceux qui ont le virus

    "Nous devons être plus contraignants à l'égard de celles et ceux qui ont le virus", a déclaré Emmanuel Macron, en appelant le Parlement à prévoir "les conditions pour s'assurer de l'isolement" des cas positifs.

    "Je souhaite que le gouvernement et le Parlement prévoient les conditions pour s'assurer de l'isolement des personnes contaminées, y compris de manière plus contraignante", a déclaré le chef de l'Etat, en promettant que "ces personnes seront accompagnées sur le plan matériel, sanitaire, psychologique".

  3. 24/11/2020

    Le vaccin ne sera pas obligatoire

    La vaccination contre la Covid-19 ne sera pas obligatoire en France, annonce le président Macron. Elle devrait débuter dès fin décembre-début janvier.

  4. 24/11/2020

    "Tout faire pour éviter une troisième vague" et "un troisième confinement"

    "Si nous ne voulons pas subir demain un troisième confinement, nous devons redoubler de vigilance: protégeons nos proches, en particulier les plus vulnérables, en portant le masque, y compris à la maison lorsque nous sommes avec des amis ou avec des parents qui n'habitent pas au quotidien avec nous", a exhorté le président Macron.

  5. 24/11/2020

    Troisième étape le 20 janvier: restaurants, écoles et salles de sport

    Les salles de sport et restaurants pourront rouvrir, et le couvre-feu décalé, si les chiffres le permettent. La réouverture totale des lycées est également envisagée "autour du 20 janvier." Deux semaines après les lycées, "ce sont les universités qui pourront reprendre les cours, avec là aussi une présence physique de tous les élèves", a ajouté le président de la République, qui avait annoncé fin octobre la suspension des cours en présentiel dans les universités et grandes écoles.